Programme

Bonjour


TERRE EN VUE

Pourvu qu’il existe toujours, le village Guin est l’un des endroits où on peut encore s’inventer à partir de rien. La gare mériterait un peu plus d’attention. Mafois, elle ressemble à un incident intermédiaire. Les éphémères se démarquent. Les baskets qui ont l’air d’être prescrites par un chirurgien orthopédiste aussi. Ce n’est pas sans charme. C’est diversifié ou efficace. Le désir pointe dans une direction. Sans interruption et au hasard, marchant en meute vers une agitation puissante, en refaisant le monde, multipliant la largeur par la longueur et la hauteur, pensant dans des espaces ; j’aime me perdre comme jamais auparavant et nulle part ailleurs. Il n’y a aucun prix à gagner. Bonjour ! Les morts apparents sont virtuels, Gina reste, elle aboie sur ce qui lui plaît, le gallinacé est à portée de main et délire de son tour. Être différent, c’est noble. L’extase se sent bien ou bien mal – mais elle se fera sentir. On s’échappe pendant trois jours. Le sens de notre travail est lié à la décision où nous passons notre temps. On s’amuse avec les jeunes. Objections pendant trente ans. Sinon, nous tournons en rond et encore. Nous servons des zombies. Les snobs d’aujourd’hui.


WEB EN LAINE

Le Kilbi est comme un hologramme. Une plongée dans une galaxie de son et de lumière. De ce monde virtuel à trois surfaces que l’on expérimente en réalité sur le site, on surgit, on fait un saut ou une pirouette et on est en plein milieu.

Peu importe qui vous êtes ou ce que vous portez. Le Kilbi prend les gens au microscope. Ce qu’il raconte, c’est le phénomène, c’est l’individu et la substance humaine et sa réalité. Nous aimons. La vie. Et nous avons de l’attitude !

Un léger retardement peut provoquer beaucoup de choses ; toujours un peu trop tard, c’est le nouveau décontracté, toujours vivant. On reste à l’écoute et en mouvement, on imite les explosions de transe. On flotte dans le même cercle pour des grooves synthpop, là, où les mouvements de twerking s’élèvent comme des montagnes. Le festival commence avec du post-punk, il continue, et il revient à la fin, au bar, par exemple le premier matin après, avec Actress et Debonair qui mixent en pingpong. Le soleil se lève. Ça fait du bien.


1D

Chiffres, abréviations. Pas toujours là pour comprendre. On prend des décisions vimeo et on écoute encore et encore pour apprécier une immense variété de musique. C’est parti ! À vos rythmes Yo Ga. Des glissades fortes, des sons qui doivent vraiment sonner comme ça, de tous les haut-parleurs possibles et disponibles. Chevreuils, tirez-vous, le Kassel Jaeger est au réglages et tire des bruits fins mais étranges à travers les champs. Voici venu le temps du Lautsprecher Orchester Freiburg.

La fête s’ouvre lorsque les Bulgares sifflent sur la scène. Les cœurs qui suivent le rythme de la célébration du Trio Samir Kurtov survivront et se marieront un jour, d’une manière ou d’une autre, quelque part.

Dès le début et jusqu’à la fin, elle est de bonne humeur. 070 SHAKE envoie son rap sombre et explosif dans le moshpit. Seras-tu assez libre ? Elle ne veut pas être notre tout à nous, mais elle n’y échappera pas facilement. Pink Floyd ou Thom Yorke auraient pu savoir que ce genre de musique existerait.

CHROMATICS a toujours été un groupe mystérieux. Porté par le souffle d’une voix intouchable, on plane sur les routes ouvertes et ne veut plus rentrer chez soi. Avec ses phrases merveilleusement absurdes et arrogantes, elle parle dans le vide et touche pourtant tout le monde. Filmez. Le brouillard arrive .

Accompagné ou dirigé par une techno industrielle à quatre mains et expérimentale, DE BONS EN PIERRE envoie le démon au centre de la rave. La fête devient une performance et une célébration provocante.

En armure futuriste ou en costumes préférés, TETO PRETO provoque et manifeste – il s’agit  probablement du collectif le plus politique du Brésil. Sous les projecteurs du XIV, ils jouent et se produisent en techno, house, jazz ou garage punk à la tropicale. Il n’y a que le foot où la finale est pour tous. Mais ils donnent plus qu’un simple message contre la répression des scènes queer.


2D

ALICE se plaint ! Elles adorent chanter en coups de griffes. Les catastrophes arrivent dans le refrain, le rythme dans le texte. Et soudain, il est parti. Trois voix, deux synthés, une musique composé du bout des doigts par ce trio humoristique et bizarre de femmes genevoises.

Ils pourraient jouer Mantra Moderne pendant une heure. Cette chanson de KIT SEBASTIAN sonne comme si elle avait toujours existé. Un samba-jazz anatolien avec un look psychédélique, on dirait que des bons vivants se sont égarés dans le musée de synthés et ont transformé le matériel analogique haut de gamme en lo-fi.

Le duo indonésien GABBER MODUS OPERANDI est l’ aboutissement ou la somme de nos souvenirs. On y trouve du gabber, de la hard techno, du footwork, du grind, de la noise, des samples de gamelan, de dangdut koplo ou de jathilan, and like when you cook in Asia, you can add ever so much, it gets better and better.

Ils sont un fruit de la sous-culture internet. Originaires de Finlande, ils vivent désormais à Berlin. Le but de chaque concert est de trouver la salle AMNESIA SCANNER. Ils sont imprévisibles et anti-anglocentriques. Ils aiment le reggaeton déformé ainsi que la pop malade. Imparfait et pas trop abstrait. Testé et développé lors de concerts.


3D

Le samedi commence par un bruit très calme, comme un mélange de sons analogiques et numériques, de chants anglais et français. Une poésie de trois quarts d’heure de FELICIA ATKINSON au piano dans les haut-parleurs.

Notre conseil, silly dancing. De Bristol, IDLES sont les bâtards punk de l’époque. Ils plongent dans la mêlée pour combattre l’injustice. Lors de leurs concerts, vous avez le sentiment d’être dans un stade de foot. Tout le monde chante, alors que personne ne joue au football.

Avec les équipes du label NYEGE NYEGE de l’Ouganda, le monde est hors de contrôle. KAMPIRE & DECAY sont parmi les figures les plus efficaces et créatives du collectif. Un cadeau de l’Afrique de l’Est. Leur spectacle BUNU BOP est actuellement le meilleur de la culture festive à Kampala ! En collaboration avec MC YALLAH & DEBMASTER ou directement l’un après l’autre, le courrier est distribué en arc de cercle avec des battements lourds et des rap habiles.

L’électronique glacée montre son amour pour la neue deutsche welle, le raga ou le rave. Derrière le surnom ou la façade DE AMBASSADE se cache le magicien aux synthés de Dollkraut . Des petites histoires mystérieuses de Knekelhuis, mignonnes, hollandaises, et aussi très belles. Il semble presque logique qu’ils obtiennent exactement le même créneau horaire que John Maus il y a deux ans. Une danse de tambour infinie pour des pensées à rayures noires et blanches qui tremblent violemment.

La foule va adorerer BBYMUTHA, vous allez voir. Son charisme du sud, sa manière chaleureuse, cool et sans fioritures de s’enganger pour les femmes dans la société laissera des traces ; les indie-popheads oublieront leur peur du rap. Cette mère indépendante du Tennessee est un excellent modèle pour les jeunes MC !


AUTOUR D’OLTEN

On ne doit pas savoir ou on veut aller. La scène musicale suisse est géniale depuis longtemps. Pas besoin de percer quoi que ce soit. Les changements dans toutes les directions sont autorisés à tout moment. Tout comme SCHADE, le trio OMNI SELASSI préfère faire les choses soi-même. Deux excellents exemples de musique DIY qui confèrent un joli parfum psyché à chaque bonne programmation de club. Dans le tapis de l’art krautesque, les câbles connectent les appareils et les personnes avec leurs guitares et leurs synthés. Nous aimons le romantisme et le bruit de la région des trois bords autour de Bienne.

Logiquement, l’un des meilleurs groupes post-trop suisses au monde manquait à l’époque au CBGB . Écriture ingénieuse d’Aris, véritable performance de Barbara, humour spontané, un peu incroyablement bon. PETER KERNEL peut y aller fort ou moins fort. Exclusivement au Kilbi sur la grande scène.

STEFANIE STAUFFACHER et Constant Hiatus aka Lara Stoll et Lukas Marty jouent. C’est certain. Ils montreront aux pedzouilles où arty rachète son moût. Cela va être du punk intraveineux et on mettra un portefeuille dans la poche à ceux*celles qui font du crowdsurfing. XL le plaisir, extraverti le show. Le seul spectacle autrichien du duo a lieu en Suisse.

L’aventure romantique REYMOUR est-elle amoureuse et folle? Un duo, un couple fribourgeois, s’est rendu à Bruxelles. Le label caf? de Vevey sort son EP «Sarabande à deux». Sarabande, ou la danse érotique interdite, une danse qui sent la bière, une cérémonie, ils osent être au milieu de gens obscènes et joyeux.

FILM 2 est un stroboscope et sous le soleil, une fusée à noise incroyablement explosive et tranchante qui vise une petite cible avec une grande précision. Ça radiclaque !

Quelque chose bouge. AMAMI et ETHYOS 440 de Genève. Les termes à appliquer sont Bongo Joe, dancehall, electropop, «Tropicool Funk Storm», Eclair, Dj Laxeste A et la vie est en rosé.


PLAGE

Regardez la musique et écoutez l’eau. Biffez un livre, regardez des photos et ne pensez même pas avec vos tripes. Nous présentons quatre concerts et une installation au bord du lac.

Rébétez le rappeur GÄNGSTGÄNG ondule d’avant en arrière comme une sauvage dans le sable. Les basses bourdonnent dans l’étang , les sirènes électriques et les remorqueurs se brouillent.

L’installation A KALEIDOSCOPE OF NOTHINGNESS est accrochée dans les arbres et dans l’aura de CÉDRIC BLASER, qui laisse de l’espace et du temps pour ses motifs sonores hypnotiques. Sa musique est synonyme de durabilité et de détente.

Le bourdonnement des abeilles en combinaison avec les gimmicks chantants de LEONI LEONI devient un chœur polyphonique. Sarah, Lisa et Yvonne sont ALICE – logique, dit le capitaine du bateau de pêche et accompagne le groupe par son chant.


UN GAUCHEMAR

Quelle FRANCE! Vive La Trance. Les fous français transpercent votre âme avec un son de guitare, une batterie et des  déclamations perpétuelles. Acclamations folles ou disparaître dans la pause. Il n’y a rien entre les deux.

Feeling in my zone, give the dog a bone. Le rappeur LORD APEX, basé à Londres, se sent comme chez lui et confirme notre passion de se sentir bien dans un non-sens. Ou de sautiller dans des sweats à capuche noirs. Le tuyaut venait du milieu des longues files.

SVBCVLT est un label de club music expérimentale et lifestyle à Shanghai. C’est 33EMYBW qui avait la clé. Elle est la nouvelle étoile dans le ciel du sous-sol de cette ville. Limb dance serait le nom de son style musical sans compromis. Ses morceaux cherchent la confrontation ! Son partenaire de phase de vie et de label, GOOOOOSE, testera la gamme du Lautsprecher Orchester.


ALLER RETOUR

On fait un peu ce que les gens ils aiment. Idéalement, notre public nous quitte avec ce sentiment. L’important n’est pas ce qu’on joue, mais comment et quand on le fait. Pour un bon Kilbi, les pires musiciens*iennes sont parfois les meilleurs*es.

Avec du respect, au nom de la minorité et en espérant que cela vous convient . Nous donnons tout et il nous reste encore quelque chose.

Si seulement j’étais resté à Guin.
Pour la fin des temps.
Avec un Sinalco à la main.

Il faut un village entier pour éduquer un festival, et il faut le public entier d’un festival pour comprendre un groupe.
Nous vous remercions pour votre patience et votre fidélité.

Il-le-fallait-bien.

Daniel Fontana
Tonverein Bad Bonn

4.5.6.   6.2020